AGEMO – Axes de recherche

Afin de répondre aux objectifs scientifiques, le projet se structurera autour de trois thématiques principales qui permettront de réunir les chercheurs autour d’un cadre chronologique et géographique large. Pour cela, trois journées d’étude thématiques seront organisées au cours desquelles une place importante sera laissée à la pluridisciplinarité qui permettra une approche étendue des problématiques ayant trait à l’histoire du goût aux périodes phéniciennes et puniques.


Axe 1 – Les goûts et les habitudes alimentaires

Assiette de fruit en terre cuite, Carthage, IVe-IIIe s. av. n. è.
(Slim H. 2010 p. 48)

Au-delà d’une réflexion esthétique pure, le goût est aussi et avant tout un des cinq sens, qui interroge sur le choix entre ce qui est consommable, et ce qui ne l’est pas.
Ces questions, d’ordre sensoriel, amenées par l’histoire et l’archéologie de la consommation concernent non seulement la pratique alimentaire, mais également les usages culturels et matériels qui lui sont liés. Ces journées d’étude porteront donc sur les goûts et les habitudes alimentaires en examinant notamment les thématiques suivantes :

  • Les aliments et les choix des plantes cultivées, des animaux élevés
  • Instrumenta domestica, en lien avec les pratiques de consommation
  • Les manières de manger et de boire et les modes de préparation

Ces thématiques pourront également s’inscrire dans des cadres plus spécifiques, notamment cultuel avec les pratiques sacrificielles et les banquets rituels.


Axe 2 – Le goût comme construction culturelle

Figurine égyptisante, VIe s. av. n. è.
Musée de Carthage (Photo : Y. Sghaïer)

La relation étroite entre le goût et la culture se déploie dans les interrogations liées aux influences et aux tendances, sur les éléments partagés ou au contraire, générateurs de distinction et de hiérarchisation, qui structurent et animent les sociétés phénicienne et punique. Travailler sur le goût c’est également réfléchir à la question de la norme et de l’identité.
Ces journées d’étude tenteront ainsi d’examiner la question de la valeur qu’on attribue aux manifestations du goût selon les couches sociales et dans le cadre de stratégies de distinction qui permettent à la fois de se différencier des autres, tout en marquant une adhésion à un groupe :

1/ Un goût commun

  • La construction du goût comme esthétique ou comme style de vie
  • Le rôle du goût dans la caractérisation d’une identité ou d’une appartenance socio-culturelle

2/ Un goût en confrontation

  • Le goût comme médium d’une stratégie de distinction
    • En tant de mode de différenciation sociale
    • En réaction aux autres cultures : interactions culturelles, influences étrangères, réseaux d’échanges
  • La transmission du goût : continuité et/ou réaction face au goût d’une période antérieure


Axe 3 – Un goût pour l’Antiquité punique

Salammbô – 1925
Film muet français de Pierre Marodon
(Centre Gustave Flaubert)

Il nous semble important que cette réflexion sur le goût ne se limite pas uniquement à l’étude concrète des cultures phénicienne et punique.
Ce projet sera l’occasion d’effectuer une mise à distance pour nous interroger à la fois sur le processus historiographique qui a construit les études phéniciennes et puniques, et sur la vision artistique qui s’en est inspiré. Les travaux de cette dernière rencontre se concentreront sur l’écriture, la réécriture et la réappropriation de l’histoire phénicienne et punique et sur l’imaginaire qu’elle a engendré (littérature, cinéma, peinture, roman graphique, jeux vidéos…)

 

 

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search